Qui dit road trip dit location de voiture : logique me direz vous ! En théorie c’est quelque chose qui parait plutôt simple à première vue, mais la pratique se révèle être un peu plus compliquée. En partant de ma propre expérience lors de mon road trip américain, je vous expliquerai les quelques pièges à éviter (et dans lesquels nous sommes tombés) histoire que cela profite à vous, chers lecteurs ! 

⇩ Infos utiles au bas de la page ⇩

PROLOGUE

Visuel_autoescape

Pour commencer, qui dit louer une voiture dit rechercher un utilitaire ou un site de comparatif. Dans notre cas, nous avons utilisé le site d’AutoEscape, qui proposait des prix plutôt attrayant. AutoEscape se présente de manière plutôt simpliste, vous remplissez vos conditions (types de voitures, nombre de jours de location, assurances etc) puis le site vous propose un panel de voitures chez différentes agences, vous avez l’embarras du choix à différents prix, mais gardez bien en tête que vous choisissez « une gamme » de voitures et non un modèle bien précis. Jusque là, rien de bien compliqué.

Nous avons porté notre choix sur une Jeep Liberty pour une durée de 24 jours, via l’agence FOX. AutoEscape a prélevé l’argent une fois la réservation faite. Nous avons bien entendu pu choisir l’endroit où nous souhaitions prendre la voiture – l’aéroport d’Oakland dans notre cas – où le « Car Rental » est accessible par navette.

« IL ETAIT UNE FOIS … »

Quelques mois plus tard, vous arrivez donc tout frais comme des gardons (dans les faits, vous ressemblez plutôt à RIEN après un long vol) dans l’aéroport de votre choix. Il vous faut présenter vos papiers d’attestation de réservation et vos permis de conduire –  à savoir qu’une petite liste des documents à présenter lors de votre arrivée vous sera envoyée par AutoEscape. Un véhicule vous sera alors présenté, mais il est possible que la gamme que vous avez réservé ne soit pas disponible, vous serez alors automatiquement surclassés sans aucun frais supplémentaires. C’est à ce moment qu’il vous faudra être vigilant : vos interlocuteurs profiteront de votre fatigue pour vous proposer des assurances très souvent inutiles et coûteuses. Gardez encore un peu les yeux ouverts et n’hésitez pas à dire « non! ».

thumb_11825713_10206194850301686_6569703065558735063_n_1024
Notre fidèle destrier !

De mon point de vue : commençons par le seul point positif : la gamme que nous avions demandé n’était pas disponible, nous avons alors été surclassés. Au lieu d’une Jeep Liberty, nous avons eu un Dodge Grand Caravan : nous qui avions peur que nos nombreuses valises ne passent pas, quelle surprise en découvrant le méga gros coffre de la mort qui tue !

Pour les points négatifs : nous venions d’avoir de nombreuses heures de vols, fatigués, éreintés, nous arrivons donc à l’accueil « Fox ». Déjà, aucune carte de crédit ne fonctionnaient. Nous avons perdu un temps fou (quasi deux heures!) à attendre qu’ils réussissent à utiliser la carte de crédit, pour finalement n’en prendre que l’empreinte. Deuzio : au bout de ces deux heures, dans la nuit noire, nous rejoignons notre Dodge. Etat niquel, on embarque tous. En regardant de plus près nos papiers, l’hôtesse de la société Fox nous avait rajouté une assurance que nous n’avions absolument pas demandé (plus de 150€ , une somme non négligeable surtout lorsqu’elle n’est pas prévu). Finalement, complètement crevés, on décide de partir vers notre première destination : pas envie de se battre vu le temps déjà perdu…

Autre point : refusez l’offre où il prenne le soin de remplir eux-même le réservoir lors du check-out du véhicule. Ils vous annoncent  » un faible coût  » mais c’est totalement faux, cela vous coûtera moins cher que de le remplir vous même : l’essence tourne à 3,45$ le gallon, et eux vous proposent de le remplir à plus de 5$ sans les taxes. En un mot : fuyez cette offre ! Heureusement nous avions choisi de le remplir nous même.

EPILOGUE

Et voilà, c’est déjà la fin du trip (oui oui, faites un effort d’imagination je vous prie!), vous voilà à l’endroit où vous devez rendre votre véhicule. Un espace y est dédié, il suffit le plus souvent de suivre les panneaux. Une personne s’occupe des check-out : vous déposez la voiture, la personne fait un rapide état des lieux puis vous pouvez vous diriger vers l’accueil pour avoir un reçu. Il vous faut bien entendu rendre le véhicule avec un plein. Et voilà, votre location est terminée !

Dans la pratique, nous avons également rencontré quelques problèmes : en plus de cette assurance que nous ne voulions pas, l’hôtesse à l’accueil nous annonce qu’il nous reste plus de 800$ à régler. C’est la douche froide, étant donné que nous avions déjà payé notre réservation sur internet. Elle n’en démord pas, nous non plus puisqu’avons la preuve d’avoir déjà réglé. Elle part chercher son manager, qui après quelques recherches, nous informe qu’AutoEscape ne les a pas encore payé. Ouf, cela ne vient pas de notre côté, mais une belle frayeur. Nous n’avons donc qu’à régler l’assurance en plus, laisser un e-mail pour savoir l’avancée du dossier, puis ce « parcours du combattant » est fini. 

giphy-facebook_s.gif
Nous, quand on a appris qu’on avait une assurance en plus à payer …

Voilà pour l’histoire. Je tiens tout de même à préciser que tout le monde ne rencontre pas ce genre de problème. Mais nous avons cumulé pour une première fois , les erreurs et aléas. Je ne recommanderai pas Fox pour autant, et me tournerai vers une autre société la prochaine fois que nous louerons un véhicule pour un road trip ou autre. Sinon, aucun problème avec le site AutoEscape, je le recommande pour vos locations de véhicule !

Et vous, avez-vous déjà eu de mauvaises expériences avec AutoEscape ou autre site de location de voitures ? N’hésitez pas à en parler dans les commentaires !


Cet article vous a plu ? Vous souhaitez vous lancer dans l’aventure d’un road trip ? Alors n’hésitez pas à découvrir mon article sur l’organisation d’un voyage aux Etats-Unis, point par point ! 

Découvrir l’article  » Road trip sur la côte Ouest, tout savoir sur la prépa  » 


a-noter

→ Avoir au moins 25 ans pour louer une voiture aux Etats-Unis (ou n’importe où dans le monde à vrai dire) , si ce n’est pas le cas, pas de problème, les moins de 25 ans peuvent également louer une voiture mais devront s’acquitter d’une « surcharge de jeune conducteur ». Ce sont des frais/jour à payer, et ils varient selon le modèle de voiture choisi.

→ Avoir au minimum d’un an de permis.

→ La plupart des assurances proposées sur le site sont inutiles la plupart du temps, sauf si vous comptez utiliser des chemins scabreux et difficile d’accès. Dans ce cas, pensez à l’assurance bas de caisse, elle pourrait vous être utile.

blog de voyage

SHARE

Hello, ici Noemi ! Grande passionnée de voyage et de découvertes culturelles et historiques (barbant, avez-vous dit?), mes terrains de jeux favoris restent l’Europe et les Etats-Unis. Avec toujours cette envie de vous donner le courage de vous lancer, vous aussi, afin de réaliser vos rêves.

2 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here