Qui aujourd’hui sur cette planète ne connait pas Lonely Planet ? Si vous osez lever la main, quittez ce blog à tout jamais. Non, sérieux, continuez justement votre lecture et comprenez pourquoi j’aime autant ces guides de voyage. Car, vous l’aurez compris je l’espère, même si la majeure partie de mes voyages sont préparés par mes soins, je ne peux réussir ce tour de force sans l’aide de précieux guides de voyages. 

Lonely_Planet.svg

Lonely Planet, kezako ? 

Cette maison d’édition australienne a été fondée par un couple anglo-irlandais dans les années 70, et appartient aujourd’hui à la BBC. Le schéma est un peu compliqué à comprendre, je vous le concède, mais la chose dont vous devez vous souvenir, c’est que Lonely Planet édite des guides de voyages.

Pourquoi j’aime autant Lonely Planet ? 

A la base, je n’ai jamais été fan des guides de voyages car je tombais toujours sur les rébarbatifs Le Petit Fûté ou le Guide du Routard. Personnellement, je n’ai jamais adhéré à ces derniers, les trouvant un poil trop morne, avec des commentaires frôlant le ridicule. Très franchement, ces guides manquent cruellement de photos et ils paraissent très frêles (avec des pages effet papier-qui-ne-tiendra-jamais-la-route) – mais ce n’est que mon avis, et certains sont certainement attachés à ces guides de voyages.

Mais Lonely Planet, c’est autre chose. C’est clairement du plaisir à lire et découvrir les astuces prodigués par ces voyageurs aguerris, avec des photos à gogo, qui font saliver d’avance selon le pays sur lequel porte votre recherche.

Même si elle a été créée dans les années 70, Lonely Planet a un côté un peu « jeune » qui lui sied si bien. C’est un bol d’air frais que de chercher des informations au travers de ces guides. Ce sont bien plus que de vulgaires renseignements, ce sont de véritables mines d’or niveau informations.

road-865167

Quel est mon dernier achat ? 

Le Lonely Planet – Ouest américain. J’ai vraiment aimé les itinéraires qui y sont conseillés, cela permet de se faire une idée sur le road trip à adopter pour ce pays. De plus, de nombreux conseils sont également donnés concernant l’argent, les papiers etc. Comme tout bon guide qui se respecte, me direz vous, mais au moins, la lecture y est clair, et il est facile d’y trouver ce dont on a besoin.

Je le recommande en tout cas pour ceux qui préparent un road trip dans l’Ouest Américain. Couplé à une carte de ces états (Californie, Utah, Nevada…), impossible que vous n’arriviez pas à préparer votre voyage !


Pour information, sachez que je me sers uniquement de ces guides comme d’une base pour préparer mes voyages et me renseigner sur le pays où je vais. En aucun cas je ne prépare TOUT mon voyage sur la base d’un simple livre. 


Parler de road trip américain vous à donner des idées ? N’hésitez pas à découvrir l’article sur la préparation d’un road trip aux USA !

Découvrir l’article « Road trip sur la côte ouest, tout savoir sur la prépa »


SHARE

Hello, ici Noemi ! Grande passionnée de voyage et de découvertes culturelles et historiques (barbant, avez-vous dit?), mes terrains de jeux favoris restent l’Europe et les Etats-Unis. Avec toujours cette envie de vous donner le courage de vous lancer, vous aussi, afin de réaliser vos rêves.

3 COMMENTS

  1. Hello, après ton passage sur mon blog, je découvre le tien Noemi ! Waouw quelle claque ! J’adore et meurs encore plus d’envie de découvrir le monde !
    QUant aux Lonely Planet, ce sont aussi mes fidèles compagnons de route; j’ai également testé leurs éditions « city trip » et elles sont vmt pas mal! 🙂
    A bientôt!

    • C’est trop gentil , c’est le genre de commentaires qui met de bonne humeur pour la journée ; ou la nuit en l’occurrence ! ☺️
      Perso je n’utilise que ca ! J’adore le format et les écrits ! J’ai également testé le petit Futé ( il y avait des ventes privées ! ) et ma préférence reste pour Lonely Planet 🤗✋🏻
      ( ps : si jamais je met les pieds à Madrid , tu seras mise au courant !! )
      – Noemi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here