Budapest, j’ai déjà eu la chance d’y aller par deux fois, durant mon séjour Erasmus en République Tchèque. La proximité avec la Hongrie étant intéressante, je me devais d’y faire un saut ! Et il faut dire que je n’ai pas été déçue ! Je vous propose donc quelques attractions incontournables de cette ville historique, qui a vu défilé de nombreuses cultures de par ses envahisseurs en tous genres, ces siècles passés. Un trip à faire si vous passez par les pays de l’Est, car l’on ressent tout le chemin parcourue par cette ville inimitable ! Allez, on embarque pour Buda ! Trois lieux, trois endroits que j’avais envie de vous partager. 

Les Thermes de la Ville

spa budapest
Szécheny baths

(Ayant testé les deux bains principaux de Budapest, Gellert et Szechenyi, c’est à ce dernier que je ferai référence car c’est celui que j’ai le plus apprécié, tant pour la beauté des lieux que l’ambiance qui y règne)

Il faut d’abord savoir que ces bains portent le nom d’un « Grand Homme », Istvan Széchenyi, qui fut surtout remarqué pour son esprit novateur concernant les domaines de l’économie, la politique extérieure, les transports et les sports. Il montra clairement le chemin du progrès aux Hongrois.

Cela fait plusieurs siècles que les Budapestois cultive cette tradition des thermes. Les sous-sols de Budapest regorgeant de source d’eau chaude, ce sont les ottomans les premiers qui léguèrent leur culture thermale après leur occupation, puis la culture austro-hongroise acheva de développer cette tradition des bains.

Anecdote : on dit que les bains Szechenyi détiennent également un côté « social » où il fait bon de se retrouver … autour d’un jeu d’échec, avec une partie de son corps immergé dans l’eau. Plutôt agréable – si on sait jouer aux échecs bien sûr !

Le Pont des Chaînes

budapestDe nombreux ponts sont présents à Budapest et surplombent le Danube. Mais celui-ci m’a particulièrement attiré pour la légende qu’on lui associe.

Encore une fois, nous retrouvons le fameux Istvan Széchenyi, qui entreprit le premier le projet du pont des chaînes, ensuite terminé en 1849 par l’Ecossais Adam Clark d’après les plans de l’Anglais William Tierney Clark (quand on vous dit que Budapest regorge de cultures différentes…). En tout cas, le « Szechenyi Lanchid » fut le premier pont permanent de la capitale, désormais considéré comme un véritable emblème de la ville.

Deux lions agrémentent chaque entrées du pont. Ces lions furent à l’origine d’une terrible tragédie qui fait aujourd’hui la légende du pont. On raconte que le sculpteur qui avait été nommé pour ce projet se suicida en se jetant dans le Danube… Mais savez vous pour quelles raisons? Il aurait oublié de doter les lions d’une langue. Légende ou pas, je vous laisse vérifier par vous-même lors de votre prochain voyage !

Le Parlement

parlement budapest(dorures couvrant le plafond de la coupole)

Pour mieux comprendre l’origine de ce bâtiment, quelques points importants : Budapest fut fondée en 1873, par l’union de Buda, Pest et Obuda. Sept ans plus tard, l’Assemblée Nationale de Hongrie décide de créer un nouveau bâtiment afin de mieux exprimer sa souveraineté. Ce fut l’architecte Imre Steindl qui remporta les suffrages, et construisit un édifice qui s’inspirait du Palais de Westminster, ce dernier avait été achevé à Londres en 1836. La construction du Parlement débuta donc en 1885 et se termina en 1904.

Aujourd’hui, il est le siège de l’Assemblée Nationale de Hongrie et détient en ses murs la Bibliothèque de l’Assemblée Nationale. Pour rassembler tout cela, il faut de la place et le Parlement de Hongrie n’en manque pas, puisqu’avec ses 18.000 m² de superficie, il est tout simplement le plus grand Parlement d’Europe.

Sachez pour finir qu’il est tout à fait possible de visiter ce vaste bâtiment et que des visites en français sont également organisées.

lmvoyager1

Ouverture des Bains Széchényi : tous les jours de 6h à 22h.

Ouverture des Bains Gellert : tous les jours de 6h à 20h.

Site du Parlement Hongrois 


La culture de l’Est vous fait de l’oeil ? Pourquoi ne pas découvrir quelques pans de l’histoire tchèque, avec cet article concocté spécialement pour les amoureux de Prague ?

Découvrir  » Prague, la pépite de l’Europe de l’Est »


SHARE

Hello, ici Noemi ! Grande passionnée de voyage et de découvertes culturelles et historiques (barbant, avez-vous dit?), mes terrains de jeux favoris restent l’Europe et les Etats-Unis. Avec toujours cette envie de vous donner le courage de vous lancer, vous aussi, afin de réaliser vos rêves.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here