Varsovie, chef lieu de la Mazovie et capitale de la Pologne, est pour ainsi dire une « Ville-Phénix ». Avec quasiment 84% de ses bâtiments qui furent détruits durant la Seconde Guerre Mondiale, la ville a clairement été malmenée par l’Histoire, tout comme sa population. Tantôt sous le joug russe, tantôt sous la domination allemande, Varsovie a tout simplement du se battre pour acquérir sa propre identité. Et aujourd’hui, la ville polonaise s’impose peu à peu comme un centre culturel et artistique important, qu’on ne peut que saluer.

Mon voyage à Varsovie se déroula en été 2014. Un souvenir impérissable dans une ville qui a souffert, mais qui a su justement panser ses blessures pour continuer à avancer. Cette capitale regorge de trésors, faisant écho notamment aux nombreuses églises – toutes plus magnifiques les unes que les autres – ou les vestiges du passé, toujours là, présents comme pour rappeler que le chemin a été long et difficile pour en arriver à ce résultat.

Puisque la ville de Varsovie se situe entre le traditionnel et le moderne, parlons d’abord des Terrasses d’Or (zlote tarasy). Ce haut lieu de la modernité recèle de nombreux magasins, pour les aficionados du shopping, c’est clairement le lieu de prédilection à noter avant de vous envoler pour la capitale de la Pologne. Situé dans le centre-ville, ce centre commercial est à deux pas du Palais de la Culture et de la Science. Impossible de passer par ce gratte-ciel sans… y monter ! 42 étages à grimper (en ascenseur rassurez vous!) avant d’embrasser la vue de Varsovie. Non loin de là, à quelques pâtés de maison, rencontre cette fois avec l’Histoire : des restes du mur du ghetto se situent à l’intersection de la rue Zlota et Sienna. Il faudra cependant chercher un petit peu et s’introduire dans les cours des immeubles pour pouvoir toucher les restes d’un édifice qui a fait couler tant de larmes et de sang.

mur de ghetto
Le mur du ghetto

Cependant, Varsovie ne serait rien sans la « vieille ville ». Impossible de ne pas succomber à ces nombreux quartiers traditionnels, pleins de charme et de finesse. Laissez vous guider le long de la voie royale, longue de 4km, qui vous emmènera de surprise en surprise. Commencez votre visite par les cours du château royal de Varsovie, qui fut autrefois la résidence officielle des rois de Pologne. Un peu avant, laissez vous tenter et entrez dans l’église de la Sainte Croix, époustouflante et magique, les dorures intérieures vous envoûtant au plus haut point. Dans un style différent, mais encore plus impressionnant, franchissez les  portes de l’église St Anne, une des plus anciennes de la ville. Un chef d’œuvre, tout simplement. Pour finir, détendez vous sur la Place Zamkowy, au son des musiciens de rues. Bien plus qu’une place, c’est l’endroit qu’il ne faut rater pour rien au monde lors de votre visite de la capitale !

PlacZamowky
La place Zamkowy au rythme de certains musiciens de rues

Alors, si avec toutes ces recommandations, vous n’avez pas encore réservé vos billets, qu’attendez-vous ? Le coût de la vie en Pologne étant relativement bas, vous n’avez aucune raison de refuser de découvrir cette ville de l’Est, brave et ravissante.

Coup de ♥ 

Le parc Łazienki, où flâner parmi les parterres de fleurs et fontaine est un vrai régal !

JardinLazienki
Le parc Lazienki et sa majestueuse fontaine
SHARE

Hello, ici Noemi ! Grande passionnée de voyage et de découvertes culturelles et historiques (barbant, avez-vous dit?), mes terrains de jeux favoris restent l’Europe et les Etats-Unis. Avec toujours cette envie de vous donner le courage de vous lancer, vous aussi, afin de réaliser vos rêves.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here